Université de technologie de Troyes

Projets

 

Contenu

Projets

Projets internationaux


NANOANTENNA (FP7-HEALTH) (2009 - 2012)

Partenaires :
  • Chimie, Structures,  Propriétés de Biomatériaux et d’Agents Thérapeutiques (CSPBAT) - Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) - France,
  • Centro de Fisica de Materiales (CSIC) – Spain,
  • Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) - France,
  • University of Heidelberg (UHEI) - Germany,
  • Consiglio Nazionale delle Ricerche (CNR IPCF) - Italy,
  • Ben Gourion University (BGU) - Israel,
  • Centro de Investigacion Cooperativa Nanogune (CIC NanoGUNE) - Spain,
  • Istituto Italiano di Tecnologia (IIT) - Italy,
  • Horiba Jobin Yvon (HJY) - France,
  • Centro de Investigacion Cooperativa en Biomateriales (CIC BiomaGUNE) - Spain,
  • Université de Technologie de Troyes (UTT) - France,
  • Technoclone (TC) - Austria.
Descriptif :

Le but principal du projet est le développer un nouveau nanobiocapteur optique in vitro, ultra sensible (détection  d'une très faible quantité de molécules) et sélectif (ciblage  sélectif des molécules étudiées par l'intermédiaire de la fonctionnalisation), destiné à la détection de protéines impliquées dans les premières phases du développement de  maladies, qu’il s’agisse par exemple de cancers, d’infarctus  ou de maladies à évolutions lentes.  Pour effectuer les diagnostics les plus précoces, il est nécessaire en effet de détecter des molécules, marqueurs et précurseurs des maladies.  Pour ce faire, le but est d'exploiter les propriétés physiques,  chimiques et biologiques spécifiques des  matériaux à l'échelle nanomét rique. En particulier, les structures métalliques (nanoparticules, nanofils...) de  taille nanométrique qui sont connues pour provoquer des exaltations localisées de la lumière  lorsqu’elles sont éclairées. Cette propriété est liée à un effet de résonance  plasmon. La modélisation de ces interactions lumière-matière, prenant en compte la complexité du capteur ainsi réalisé, est nécessaire pour optimiser la forme des nanostructures (nécessitant le développement de méthodes Eléments Finis et de boucles de maillages/remaillages adaptatifs).

 

Projets nationaux


BRAMMS (2009 - 2013)


Le Buste – Reconstruction 3D, Acquisition de la Morphologie, Modélisation et Simulation  du comportement au porter

Partenaires :
  • Institut Français du Textile et de l'Habillement (IFTH)
  • Université de Reims Champage-Ardenne (URCA)
    Centre de Recherche en Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (CReSTIC), EA 3804
    Groupe Signal Image et Connaissance
  • Okénite Animation
  • Institut Biothechnologique de Troyes (IBT)
    Institut de Médecine du Sport (IMS)
  • Entreprise de Maintenance Industrielle (EMI)
Descriptif :

Les designers de la lingerie manquent d’outils CAO permettant de concevoir un produit en gérant à la fois les impératifs de maintien et d’esthétique. Les outils actuels impliquent des mannequins rigides et n’intègrent pas la déformabilité du sein. La conception ne peut se réaliser que par tâtonnement et essayages successifs. L’objectif de ce projet est de définir une méthode d’acquisition de la morphologie du buste, de développer des algorithmes de reconstruction de surface 3D à partir d’images 2D pour pouvoir réaliser un maillage de la surface du buste. Enfin ce projet a pour but de modéliser le comportement mécanique du sein en mode statique puis dynamique.